Biométrie : quand notre corps devient un mot de passe

Biométrie : quand notre corps devient un mot de passe

Terminés les papiers d'identité, clés et autres mots de passe. Grâce à la biométrie, le corps entier devient le sésame absolu. La biométrie devient un outil de contrôle, mais aussi un véritable marché. En effet, c'est un business en pleine expansion. Des lecteurs biométriques vont remplacer le mot de passe pour accéder à son ordinateur.

Dans ce domaine plusieurs entreprises fournissent leurs services, dont le groupe Semlex. Cette dernière fournit aux divers pays du monde des systèmes d'identification sûrs ainsi que des documents officiels utlra sécurisés grâce à l'intégration des nouvelles techniques biométriques.

Les différentes utilisations du corps en biométrie

Aujourd'hui, plus besoin de carte de crédit, de signer un chèque ou payer en espèces lors de son passage au supermarché. Une empreinte digitale suffit pour que le compte soit débité. L'identité, le corps, l'intimité deviennent totalement réifiés et contrôlables.

Les gens sont séduits par l'aspect ludique de ce progrès technique et sous prétexte de confort, ils ne s'aperçoivent pas que le contrôle est indolore. Quand le policier demande les papiers, on se sent immédiatement contrôler. En revanche, mettre le doigt dans un scanner n'offre aucune sensation.

Dans certaines entreprises, les employés doivent se mettre devant un objectif qui étudie leur iris, autrement dit, la partie colorée de l'œil entourant la rétine. Chaque iris est exclusif, ce qui fait qu'il est simple d'identifier une personne sans avoir à se tromper. Dans les cantines scolaires, les élèves placent la paume de leur main sur un écran avant d'aller déjeuner. Cette empreinte palmaire détrône le badge et devient un mot de passe.

Comment fonctionne l'identification biométrique ?

De plus en plus de chercheurs travaillent sur la création d'autres méthodes d'identification comme la voix ou les mouvements. Ces technologies biométriques vont simplifier la vie quotidienne. Bientôt, nul besoin de clés pour démarrer une voiture ou entrer dans une maison. Présenter son œil ou son doigt face à une caméra servira pour accéder certains endroits ou à payer ses courses. Selon le dirigeant de l'entreprise belge citée plus haut, Albert Karaziwan, la biométrie est valable pour tous types de documents. D'ailleurs, sa société propose divers documents comme :

  • La carte d'identité,
  • Le passeport,
  • Le permis de conduire,
  • La carte de séjour,
  • La carte de fonctionnaires,
  • La carte militaire ou même la carte de police.

Dans certains cas, une simple prothèse en gélatine, fait à partir d'une empreinte prélevée avec un scotch, peut leurrer la majorité des lecteurs biométrique d'aujourd'hui. C'est le genre de problèmes d'authentification que veulent pallier les chercheurs. D'ailleurs, ces derniers travaillent déjà à l'avenir de la biométrie. Forme de l'ongle, odeur, cartographie de l'oreille, de nouvelles pistes qui permettraient une identification fiable et infalsifiable des individus.

La biométrie du futur

La biométrie du futur repose sur des systèmes qui permettent de reconnaître une personne parmi d'autres en utilisant des caractéristiques distinctives, non reproductibles et immuables dans le temps. Actuellement, deux nouvelles pistes sont en cours.

D'un côté, la biométrie physiologique et d'un autre côté, la biométrie comportementale. La première concerne les empreintes digitales, formes du visage, l'iris et la rétine, etc. La seconde s'agit surtout de l'attitude et des mouvements propres à une personne en question. Cela peut être sa voix, sa diction, sa signature, son écriture, sa démarche, etc.